M14 – 4ème journée du Challenge Bretagne

Compte Rendu

Après un intermède en Challenge Fédéral, nous retrouvons le Championnat Bretagne de Rugby à XV avec une 4ème journée à Dinan (22).

3 journées avaient déjà été réalisées avant Noel 2015.

  • Lieu / Date : Dinan (22) – Samedi 12 Mars 2016
  • Nbr de Joueurs : 19
    • Acigné : 10
    • Chateaubourg  : 5
    • Fougères : 4
  • Educateurs :
    • Ludovic (Fougères)
    • Luc et Pierre (Acigné)
    • Emmanuel et René (Chateaubourg)

Temps de Jeu par match : 2 fois 10 minutes.

Passeports Avants obligatoires = Mêlées poussées

Stratégie de Jeu

  • Ne jouent dans la mêlée que des Passeports Avants validés
  • Surtout pas d’en-avant dans la ligne des ¾, raccourcir les passes
  • En ¾, jeu pénétrant avec soutien proche dans l’axe
  • … c’est tout !

Résultats

  • 1er : Le Rheu
  • 2ème : Dinan (XV d’Armor)
  • 3ème  : Melesse (IMC 35)
  • 4ème : St Malo
  • 5ème : Fougères/Acigné/Chateaubourg (FAC)
  • 6ème et Forfait : Rennes 2/Stade Rennais/St Père/Liffré

Consignes

Nos 2 Rugby Women ne jouaient pas avec nous cette fois-ci, étant en Sélection Féminines Bretagne.
Toutefois, notre effectif affichait un nombre record de 19 joueurs, dont 9 Passeports Avants validés.
Avec autant de remplaçants pas sûr que nos éducateurs allaient réussir à gérer les changements (n’en ayant pas l’habitude !).

Tout d’abord, un grand merci à Chateaubourg pour avoir fourni 2 accompagnateurs de choc que nous connaissons bien maintenant, et que nous apprécions tout particulièrement.
Un grand merci également à Pierre (le papa de Matéo)  pour son aide technique et morale auprès des joueurs, et pour avoir partagé avec eux sa passion du terrain.

Les mêlées étant poussées, seuls les joueurs possédant le Passeport Avant étaient autorisés à jouer dans la mêlée.
Certains joueurs d’Acigné (Briac, Maxime) et de Fougères (Brewan, Kyllian), par exemple, allaient connaitre une grande première au sein de ce tas de gros (8 au total).
Bien que possédant un Passeport Avant, Il était décidé de laisser Matéo en dehors de la mêlée pour qu’il continue à jouer numéro 10 (organisateur du jeu des ¾).
Les 5 joueurs de Chateaubourg, non aptes à jouer dans la mêlée, s’organiseront donc dans la ligne des ¾ .

La plupart de nos joueurs expérimentés se retrouvant dans la mêlée, l’autre consigne consistait pour la ligne de ¾ plutôt novice à pratiquer du jeu pénétrant avec soutien(s) proche(s), voire … très proche(s).
Il était inconcevable d’accumuler des en-avants au sein de cette ligne de ¾, impliquant systématiquement une mêlée à suivre.
Nos attaquants devaient absolument raccourcir leurs passes, tout en assurant la continuité du jeu pénétrant en perforant les défenses adverses pour … marquer.

2 lignes de ¾ type étaient préparées :

  • Matéo + Arthur B. + Aymeric + Titouan + Julien ou Enzo et en 15 (Maxime)
  • Matéo + Arthur C. + Aymeric ou Arthur B. + Victor ou Enzo et en 15 (Théo)

Bilan

Dès l’échauffement, on sentait une concentration importante chez nos joueurs.
Grâce aux conseils de Pierre, nos futurs avants réglaient leurs partitions. Tandis que nos ¾ faisaient leurs gammes, en répétant les schémas des attaques.

1er match contre Mélesse (IMC35) : quelques beaux bébés hargneux. La première mi-temps n’est pas à notre avantage : trop peu de plaquages pour nous permettre de rivaliser dans le combat.
La 2ème mi-temps est tout autre, notre engagement physique est bien meilleur. Nous commençons à gagner des ballons en mêlée, et les conservons dans les Ruck.
L’apport combatif d’Arthur C. nous fait le plus grand bien. En 1er centre, il aura la charge de percer la ligne de défense adverse.
Lorsque nous mettons la main sur le ballon, nous produisons du jeu … notre jeu fait de pénétrations avec un soutien proche qui malheureusement a du mal à se placer dans l’axe du « perceur » de défense.
Matéo distribue bien les ballons d’attaque. Sur l’un d’eux, une attaque « percutante » lancée depuis le milieu du terrain débouche sur une diagonale menant à l’essai, même si nous oublions les 2 contre 1 et 3 contre 2 de base. Matéo finit par plonger dans l’en-but, et au passage se fait « rosser » les côtes par le genou d’un adversaire.
Il devra sortir du terrain abandonnant ses coéquipiers pour la journée. Après radio médicale, heureusement pas de côte cassée, mais un beau point de contusion !
Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Briac (notre numéro 8) de sortir après un départ foudroyant en mêlée. Un plaquage de 3 adversaires aura raison de sa cheville.

 

2ème match contre Saint Malo. Cette équipe est vraiment à notre portée. Les gabarits sont sensiblement les mêmes. Ils ont juste un centre un peu plus grand que la moyenne.
Arthur B. prend la place de Matéo, blessé. La première mi-temps est à l’image de la précédente : mauvaise, peu de combat. On prend cher : 3 ou 4 essais.
Sur un plaquage de ¾ arrière, Louis toujours vaillant et vif va y laisser une épaule (étirement des tendons). Journée terminée pour lui.
Il sera remplacé par Maxime en tant que demi de mêlée. Théo prendra sa place en 15 à l’arrière.
De nouveau, en 2ème mi-temps, on arrive à mettre en place notre jeu. Nos  nombreux ballons naviguent souvent vers l’aile où victor prend souvent le large le long de la ligne de touche.
Le jeu pénétrant nous permet de mieux avancer avec le ballon, et d’avoir cette fois de la vitesse à la prise de balle. Fini les attaques à plat.
Les adversaires se sont habitués aux courses dans l’axe d’Arthur C. qui trop souvent va percuter droit comme un i.
Mais sur un travers mémorable, il déjoue les plaquages adverses en allant marquer un essai.
La fatigue se faisant sentir, nous prenons un essai en contre à la toute fin du match. Sinon nous finissions cette 2ème mi-temps sur un score honorable de 1 essai partout.

Toute petite pause déjeuner, avant d’entamer le match contre Dinan : du lourd, du très lourd en perspective. Visiblement leurs avants ne sont pas élevés au même grain que les nôtres !
Une fois n’est pas coutume, La 1ère mi-temps est de nouveau mal engagée. Sur 3 remises en jeu successives du milieu de terrain, le numéro 2 adverse (1m80, 90Kg) récupère la balle et transperce complètement notre défense pour marquer. Avant la pause, Reylan se blesse, problème de cheville.
Pour la 2ème mi-temps, théo continuera à l’arrière en 15. Briac souhaite reprendre sa place en 8 ; maxime et brewan reprendront du service dans la mêlée.
Titouan officiera en 9. Il a jusque-là donné entière satisfaction, sortant rapidement les ballons des Rucks et jouant juste.
Notre ligne de ¾ va être inédite : Arthur B. en 10, Arthur C., Aymeric, Victor, Julien ou Enzo à l’aile, et Théo à l’arrière.
Cette 2ème mi-temps est vraiment intéressante : gros combat de nos avants (Thibault en tête), plusieurs départs de notre 8, les Rucks sont mieux maitrisés.
Même si de temps en temps nous subissons les contests de nos adversaires dans les Rucks, nous avons de plus en plus de ballons à jouer.
Cette fois, nous faisons jeu égal avec Dinan. Et surtout nous réussissons à créer du jeu en conservant le ballon.
Nous jouerons souvent dans leur 30 mètres adverses, sans malheureusement pouvoir marquer. Et toujours à la merci d’un contre assassin.
Nous ne prendrons qu’un seul essai durant cette 2ème mi-temps.
En gros, il ne nous manque pas grand-chose : un peu plus d’agressivité, et du mental. Ensuite, les fondamentaux (2 contre 1 …) seront plus faciles à travailler.

Encore une petite pause déjeuner, et le 4ème match s’enchaine contre Le Rheu.
L’équipe du Rheu est essentiellement composée de 2ème année M14 ayant déjà 4 ou 5 ans d’expérience.
Nos organismes sont fatigués, nos pieds douloureux. Briac ne jouera pas, sa cheville lui faisant trop mal.
Avec 4 blessés et un seul remplaçant (Enzo à l’aile), tout le monde doit tenir.
Ça sera un non match, où nous regarderons les TGV passer.

Outre les résultats, ce qui m’a intéressé est la détermination de nos joueurs à s’engager quand ils le voulaient.
Malgré nos petits gabarits (30 % de 2ème année, le reste venant de M12) et le peu d’expérience (7 débutants sur 19), nous avons réussi à respecter les consignes et à construire du jeu autour de tactiques simples.
Titouan en 9 a très bien joué, apportant beaucoup de dynamisme. Pour d’autres peu habitués à jouer dans la mêlée, leurs implications ont été intéressantes, et leurs ont permis de s’engager différemment dans le combat.
Certains joueurs de Chateaubourg ont vraiment progressés : Victor a pris une nouvelle dimension, Théo s’est découvert une passion pour le poste d’arrière, Arthur C. doit travailler le placage complémentaire du jeu pénétrant. Enzo à l’aile a été autant combatif en défense qu’engagé sur nos attaques : encourageant. Quand à Julien, l’envie est là, mais il faut lui laisser un peu de temps pour passer le cap de l’appréhension (souvent 6 mois sont nécessaire).

Merci à Tous pour cette belle journée ensoleillée.

Prochains rendez-vous

  • Samedi   2 Avril : Journée J5 du Championnat BZH M14
  • Samedi  30 Avril :  Journée J6 du Championnat BZH M14


Luc.

Publicités